Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

INFO'LUTTE 2018

 

N°21 du 19 juillet

N°20 des 6 et 7 juillet

N°19 des 27 et 28 juin

N°18 des 17 et 18 juin

N°17 des 12 et 13 juin

N°16 des 7 et 8 juin

N°15 des 28 et 29 mai

N°14 des 23 et 24 mai

N°13 des 18 et 19 mai

N°12 des 13 et 14 mai

N°11 des 8 et 9 mai

N°10 du 4 mai

N°9 du 3 mai

N°8 des 28 et 29 avril

N°7 des 23 et 24 avril

N°6 des 18 et 19 avril

N°5 des 13 et 14 avril

N°4 du 9 avril

N°3 du 4 avril

N°2 du 3 avril

N°1 du 25 mars

Adhésion

 

Et vous !
Etes-vous syndiqués ?
Ne dites plus que fait la CGT ?
Faites la !

 

Adhésion en ligne

Le bulletin d'adhésion en PDF

Réduction et crédits d'impôts

 

Rôle et place des Syndiqués

Statuts du Syndicat

Statuts de la CGT

 

Livret accueil jeunes cheminots

13 mars 2018 2 13 /03 /mars /2018 20:08

C G T – U N S A – S U D - R a i l – C F D T
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
L e 2 3 f é v r i e r 2 0 1 8
LES ORGANISATIONS SYNDICALES REFUSENT
UN RECOURS AUX ORDONNANCES !
Les fédérations syndicales des cheminots CGT – UNSA – SUD-Rail et CFDT ont pris connaissance par la presse des velléités
gouvernementales de recourir par voie d’ordonnances quant à l’avenir du service public ferroviaire déjà privé d’un débat lors des
assises de la mobilité. Elles mettent en garde le gouvernement qu’elles réagiraient de manière forte avec détermination, s’il
entendait utiliser l’ordonnance en tout ou partie dans le cadre de la nouvelle réforme ferroviaire. L’utilisation de ce subterfuge
législatif dénoncé par la population, ne permet pas à la représentation nationale, aux citoyens, aux usagers et organisations
syndicales de s’exprimer et débattre des missions et des responsabilités d’un système ferroviaire public, élément central des
politiques d’aménagement du territoire, de continuité territoriale et de développement durable.
Les fédérations syndicales ne sauraient accepter une stratégie de contournement de la part du gouvernement qui refuserait
d’entendre les arguments et les propositions des organisations syndicales. La colère des élus locaux et des usagers qui vont voir
disparaître leurs lignes de proximité et qui vont devoir mettre la main au portefeuille ainsi que celle des cheminots dont le contrat
social serait remis en cause doit être entendue par le Gouvernement
Les enjeux vitaux pour les cheminots et la population portés par les préconisations du rapport SPINETTA qui remettent en question
l’avenir du transport ferré comme service public au service de l’ensemble des citoyens et des territoires, méritent mieux qu’un
passage en force législatif.
Alors que le premier ministre doit annoncer lundi 26 Février le calendrier et la méthode retenue, les organisations syndicales CGT
– UNSA – SUD-Rail et CFDT préviennent qu’en cas de recours à l’ordonnance, le gouvernement portera l’entière
responsabilité d’un conflit majeur. Nous ne laisserons pas un gouvernement quel qu’il soit préempter le service public ferroviaire
l’année même des 80 ans de la SNCF.
Dès à présent, nous appelons donc l’ensemble des salariés du ferroviaire et les usagers à se préparer à une mobilisation d’ampleur
pour préserver ce qui constitue le bien commun de la nation.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Le Syndicat

Syndicat CGT des Cheminots
Actifs et Retraités de la Sarthe
4 Rue d'Arcole
72000 Le Mans
Tél : 02.43.28.71.00
Fax : 02.43.24.28.57

 

e mail1 015

 

A pied, à vélo, en bus, en tram, en train, ..., plan d'accès

 ou carte interactive

 

Page Facebook du Syndicat

logo facebook

 

Compte YouTube du Syndicat

 

Le Syndicat est adhérent de "Convergence Nationale Rail"

 

Le Syndicat est adhérent de "Institut d'Histoires Sociales Cheminots"

 

Le Syndicat est adhérent de "L'Avenir Social"

 

yeux_035.gif

 

Le Trombinoscope du Bureau

 

 

  Mentions Légales